ÝAwww.wikihay.info/wikihay/index.php?title=Territoire&printable=yes&printable=yesF:/WikiHay/WikiHay/www.wikihay.info/wikihay/index4f93.htmldelayedwww.wikihay.info/wikihay/index.php?title=Territoire&printable=yesF:/WikiHay/WikiHay/www.wikihay.info/wikihay/index4f93.html.zxQTé]ˇˇˇˇˇˇˇˇˇˇˇˇˇˇˇˇˇˇˇˇ»ņmuėHOKtext/htmlutf-8gzip@ō7ėHˇˇˇˇˇˇˇˇ’ļ!WSat, 16 Aug 2014 13:14:36 GMTpį1Ôp͖͟Íū)ÔPÍPTé]ˇˇˇˇˇˇˇˇüėH Territoire - WikiHay

Territoire

Un article de WikiHay.

Jump to: navigation, search
Moyennes mensuelles jan f√©v mar avr mai juin juil ao√Ľt sept oct nov d√©c
Pr√©cipitations (mm) 26 27 34 49 52 26 8 11 15 22 23 29 322
Temp√©ratures (¬įC) -3,5 -1 5,8 13 18 22 26 25 21 13 6,5 0,2 12,1
L'Arm√©nie est situ√©e √† la limite nord du secteur subtropical. Ces latitudes sont caract√©ris√©es par un climat continental. En raison des conditions topographiques sp√©cifiques, il y a diff√©rents climats selon le secteur analys√©. Par exemple, la vall√©e de l'Ararat a un climat aride et continental mais seulement 10 kilom√®tres plus au nord, √† l'Aragats (Marz d'Aragatsotn), la toundra de montagne appara√ģt avec des formations de glaciers et un climat beaucoup plus humide. C'est la raison pour laquelle six secteurs agro-√©cologiques inh√©rents √† la topographie, peuvent √™tre √©num√©r√©s, √† savoir :
  1. semi-désertique
  2. steppe
  3. steppe-prairie
  4. forêt
  5. subalpin
  6. alpin
 Caucase
Caucase
1. Zone semi-désertique couvrant une surface de 236.000 hectares constitués par la vallée d'Ararat et des terres adjointes aux collines en contre-bas ainsi que de petites régions dans le sud-est élevées de 600 à 1.300 m au-dessus du niveau de la mer. Les zones semi-désertiques sont principalement caractérisées par une pluviométrie ne dépassant pas 250 millimètres/an. La température de l'air élevée (étés chauds) a pour résultat une évaporation rapide de l'humidité du sol, menant à une accumulation saline dans les niveaux supérieurs du sol. C'est la raison pour laquelle la végétation est rare, mais principalement deux familles peuvent être trouvées:
  • les x√©rophytes
  • les √©ph√©m√®res
2. La steppe occupe des territoires situés entre 1.000 et 2.200 mètres d'altitude et couvrant un total de 242.000 hectares. Le climat est principalement sec et chaud.

En termes d'effets de température, deux zones secondaires (traditionnellement dévolues à l'agriculture) peuvent être identifiées:

  • le niveau sup√©rieur, mod√©r√©ment chaud, avec une altitude allant jusqu'√† 1.800m (les temp√©ratures sont sensiblement d√©croissantes vers le haut)
  • le niveau inf√©rieur, caract√©ris√© par une temp√©rature plus √©lev√©e en √©t√© et des saisons plus longues pour l'√©levage du b√©tail.

Dans les deux zones secondaires citées, les précipitations annuelles sont de 450 millimètres à 600 millimètres, mais de distributions inégales. C'est au printemps et au début de l'été que le niveau des précipitations est le plus élevé. Ces zones sont typiquement dévolues à l'agriculture (blé, orge, avoine), la culture des fruits et production de fourrage ainsi que élevage de bétail.

3. Steppe-prairie constitue en fait un niveau de transition entre la steppe et la plaine, occupant une surface consid√©rable sur des niveaux situ√©s entre 1.500 et 1.800 m au-dessus de la mer bien que certaines portions du terrain atteignent 2.000 √† 2.300 M. Le niveau annuel de pr√©cipitation d√©passe 600 millim√®tres, atteignant dans la zone sup√©rieure jusqu'√† 700 mm. Les types de sol sont donc valables et suffisament riches. Les r√©coltes sont principalement faites de c√©r√©ales et de pommes de terre. Les pentes moins arables sont r√©serv√©es au p√Ęturage. Quoi qu'il en soit, la v√©g√©tation est extr√™mement diversifi√©e.
4. La zone foresti√®re occupe 712.000 hectares bien que la superficie r√©ellement arbor√©e ne soit que de 288.000 hectares. Ceci est d√Ľ a une exploitation √† outrance (crise √©conomique de 1992 - 1993) des ressources foresti√®res alors que dans un pass√© pas si lointain, l'Arm√©nie rec√©lait les plus grandes for√™ts dans la r√©gion de Caucase. En r√®gle g√©n√©rale, on peut d√©terminer la pr√©sence d'une large aire foresti√®re dans le nord-est du pays et encore une s√©rie de plus petites zones diss√©min√©es sur tout le territoire (except√© sur la barri√®re centrale). Des for√™ts peuvent √™tre trouv√©es en vall√©e aussi bien que sur des topographies montagneuses situ√©es entre 500 m et 2.300 m d'altitude. Elles ne se d√©veloppent pas sur les plateaux ou les prairies. Le climat permettant √† des for√™ts de se d√©velopper est relativement froid avec peu de fluctuations tout au long de l'ann√©e. Les mesures des pr√©cipitations sont de l'ordre de 400 millim√®tres jusque 800 millim√®tres par an. Dans cet exozone une grande vari√©t√© d'esp√®ces. Citons-en trois: Quercus, Fagus et Carpinus (√©tant les plus importants mais non exhaustif)
5. Zone subalpine: comprise entre 2.300 et 2.800m au-dessus du niveau de la mer. L'√©t√© ici est mod√©r√©ment froid et bref tandis que l'hiver est long et dur. Les niveaux annuels de pr√©cipitation d√©passent typiquement 700 millim√®tres par an. Sur ces surfaces √©cologiques pentues les prairies mod√©r√©ment inclin√©es sont rares. La cha√ģne montagneuse du Zangezour est particuli√®rement c√©l√®bre pour son relief escarp√© et ses pentes raides. Tandis que le sol dans cette r√©gion se distingue par une qualit√© d'humus valable pour l'agriculture malheureusement exclue en raison du climat s√©v√®re r√©sultant en une v√©g√©tation clairsem√©e. Les pr√©s s'√©levant ici sont typiquement employ√©s pour le p√Ęturage.
6. Niveau alpin. Ecozone d'altitude commençant à 2.700 M et atteignant 3.500 M. Avec la zone subalpine, il s'agit de 629.000 hectares de pays. Les conditions environnementales des secteurs élevés sont uniques en raison de la rudesse du climat. Les variations de la température sont brusques entre le jour et la nuit (en été). Les caractéristiques climatiques sont celles des massifs alpins: niveau élevé des précipitations, forte humidité (saisonnière au printemps) et vents violents.


nota: Il y a plus de 200 rivières et fleuves, mais aucun navigable en raison de leurs descentes raides avec des courants rapides. Dans la province orientale de Gegharkunik: un des plus grands lacs de montagne au monde, le Sevan couvre à lui seul 5% de la surface totale du pays et avec une aire de 1.400 kilomètres carrés, il occupe un tiers de la plus grande des 11 provinces. Il est situé à environ 2000 M au-dessus du niveau de la mer. La nature a aussi attribué à la campagne arménienne quelques 100 petits, mais pittoresques lacs.


Distribution des surfaces (ref 2002)

 Distribution des surfaces
55 % surfaces non vouées à l'agriculture
2 % aglomérations
8 % zones protégées
1 % plans d'eau (lac Sevan non inclus)
19 % surfaces vouées à l'agriculture
3 % industries et autres
12 % forêts


cliquez ici pour un retour à la fiche descriptive du pays caucasien