űAwww.wikihay.info/wikihay/index.php?title=Mod%C3%A8le:Shoushi04&printable=yes&printable=yesF:/WikiHay/WikiHay/www.wikihay.info/wikihay/index0de1.htmldelayedwww.wikihay.info/wikihay/index.php?title=Mod%C3%A8le:Shoushi04&printable=yesF:/WikiHay/WikiHay/www.wikihay.info/wikihay/index0de1.html.zxX[Ž]ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÈ Śń.TOKtext/htmlutf-8gzip88.TÿÿÿÿÿÿÿÿŐș!WSat, 16 Aug 2014 13:14:36 GMTž!°1ïpêêĐêđ)ïPêV[Ž]ÿÿÿÿÿÿÿÿ .T ModĂšle:Shoushi04 - WikiHay

ModĂšle:Shoushi04

Un article de WikiHay.

Jump to: navigation, search
30 novembre 2004, numéro 4, page 1/2

Nouvelles de Shoushi

Numéro spécial sur Shoushi
Armen Rakedjian et Sanasar Sarian



Shoushi sous la neige


Ghazantchetsots
finis les nids de poules


Mosquée de ChÚne
Et grand hĂŽtel en cours


Enterrement de Roman


Ecole de musique
RĂ©novation en cours
Météo
Shoushi : Hiver installĂ©
StĂ©panakert : en sursis
Coordonnées
Shoushi group
M. Armen Rakedjian
TĂ©l.:00-374-773-1230
Pour recevoir par mail les Nouvelles de Shoushi
s’inscrire par mail :
r.armen@laposte.net
(RĂ©ception N° 3 : 101 inscrits)

1) Elections en Ukraine, la Russie repoussée
Les Ă©lections en Ukraine confrontent la Russie Ă  l’émergence d’une nouvelle dĂ©mocratie. Mais ce qu’elles mettent en avant surtout, c’est une Russie de plus en plus isolĂ©e sur la scĂšne politique et Ă©conomique se recroquevillant sur elle-mĂȘme et sa manne pĂ©troliĂšre et gaziĂšre. Il semblerait que la chute de l’Union soviĂ©tique ne soit toujours pas arrivĂ©e Ă  son terme. L’enjeu pour l’aboutissement de ce processus serait ces Etats aujourd’hui indĂ©pendants mais toujours sous influence russe, en mot, du dernier carrĂ© avant le cƓur du systĂšme. L’énergie dĂ©ployĂ©e de part et d’autre pour tenter d’influer le cours des Ă©vĂšnements en Ukraine montre qu’on a affaire Ă  un gros morceau. Pour Moscou, il s’agit ni plus ni moins d’une carte maĂźtresse autour duquel s’organise son hĂ©gĂ©monie militaire (accĂšs Ă  la mer Noire) et Ă©conomique (olĂ©oducs) dans toute la rĂ©gion ; un vrai Caucase! Au Caucase la Russie parvient Ă  maintenir des relations de bons voisinage avec l’AzerbaĂŻdjan, l’ArmĂ©nie n’a d’autres choix que l’allĂ©geance inconditionnelle (le gazoduc avec l’Iran vise Ă  diversifier ses fournisseurs), quant Ă  la GĂ©orgie, c’est Le ProblĂšme russe au Caucase.
Ce qu’il est bon de noter, c’est que l’allĂ©geance de l’ArmĂ©nie Ă  la Russie est percĂ©e plutĂŽt comme bienveillante que malfaisante. C’est ce protecteur qui assure Ă  l’ArmĂ©nie la sĂ©curitĂ© militaire et le dĂ©bouchĂ© Ă©conomique qui lui permet le dĂ©veloppement serein qu’on lui connaot aujourd’hui. En Ă©change de cela, l’ArmĂ©nie, c’est la pointe du talon caucasien sur lequel repose toute la Russie. Agitez cette zone, c’est la Russie qui tremble. Localement, l’ArmĂ©nie est importante pour la Russie. Ce qui est important pour la Russie l’est pour l’ArmĂ©nie d’aujourd’hui.
Pour un armĂ©nien local, et Ă  plus forte raison au Karabakh (trĂšs largement russophone), la Russie n’est pas l’étranger, c’est un voisin, l’étranger c’est la GĂ©orgie, l’Iran, l’Europe, les Etats-Unis, enfin tout sauf la Russie ! Quand l’extĂ©rieur vise Ă  mettre Ă  nu les frontiĂšres de la Russie, c’est sa sĂ©curitĂ© intĂ©rieure qui se retrouve directement menacĂ©e. Chaque pays a besoin de voisins surs, aprĂšs l’Ukraine, Ă  qui le tour ?
3) Un village de la rĂ©gion de Khachen : Parukh
Paroukh est Ă  35km de StĂ©panakert mais reste inaccessible par les routes « intĂ©rieures Â». Pour s’y rendre, se diriger plein est jusqu’à l’entrĂ©e de Aghdam, prendre sur la gauche et remonter la montagne, traverser le village de Khramort, sur les contreforts du Karabakh, contourner la montagne par une route en terre (6,7km prĂ©cisĂ©ment) avec vue sur la vallĂ©e de Khatchen et son rĂ©servoir d’eau, ses champs cultivĂ©s et en fond les pentes enneigĂ©es de la chaĂźne nord du Caucase. Pour les candidats, Paroukh reçoit l’eau d’une source locale, mais n’est reliĂ© ni aux rĂ©seaux de tĂ©lĂ©phonie fixe ou mobile ni au gaz. La plus grande maison du village c’est l’école, nouvellement bĂątie. Le village (18 maisons) se repeuple, l’Etat y construit deux maisons par an. Peut-ĂȘtre trois en 2005
30 novembre 2004, numéro 4, page 2/2
3) ActualitĂ©s :
L’AzerbaĂŻdjan veut en dĂ©coudre Ă  l’ONU :
L’AzerbaĂŻdjan prend le risque de court-circuiter le Groupe de Minsk (chargĂ© de mener les nĂ©gociations de paix) en rĂ©clamant Ă  l’ONU une rĂ©solution contre l’ArmĂ©nie pour sa politique de repeuplement des territoires entre le Karabakh et l’AzerbaĂŻdjan. Une telle rĂ©solution ouvrirait la possibilitĂ© Ă  des sanctions contre l’ArmĂ©nie. Le Ministre des Affaires Ă©trangĂšres d’ArmĂ©nie, Vartan Oskanian a dĂ©noncĂ© la maniĂšre dont le travail du Groupe de Minsk Ă©tait court-circuitĂ© -les 3 co-prĂ©sidents dĂ©sapprouvent l’initiative de l’AzerbaĂŻdjan-. Il a expliquĂ© qu’une telle action hostile pouvait justifier le retrait de l’ArmĂ©nie des nĂ©gociations, laissant l’AzerbaĂŻdjan avec le Karabakh pour seul interlocuteur. Si la rĂ©solution attaque l’ArmĂ©nie, elle concerne le Haut-Karabakh, a-t-il poursuivi, les territoires en question n’étant pas administrĂ©s par l’ArmĂ©nie, et les populations concernĂ©es Ă©tant des rĂ©fugiĂ©s d’AzerbaĂŻdjan et en particulier des rĂ©gions armĂ©niennes prises par l’AzerbaĂŻdjan (GuĂ©tashen, Shahumian, Martakert). Le Ministre des Affaires Ă©trangĂšres de la RĂ©publique du Haut-Karabakh en a profitĂ© pour rĂ©affirmer que la participation du Karabakh aux nĂ©gociations Ă©tait indispensable car il est la clĂ© du problĂšme.
Si le Groupe de Minsk offre un cadre propice Ă  la discussion, l’appel Ă  l’aide de l’ONU contre l’avis de tous constitue un passage en force. Le problĂšme est que l’abstention attendue des pays europĂ©ens et du Groupe de Minsk lors du vote pourrait permettre aux partisans de l’AzerbaĂŻdjan (emmenĂ©s par la Turquie et le Pakistan) de parvenir Ă  leurs fins.
Marathon-tĂ©lĂ©thon, des promesses contre toute attente :
La deuxiĂšme actualitĂ© est bien sur le PhonĂ©thon-Marathon, comme en Ă©chos au paragraphe prĂ©cĂ©dent pour montrer au monde que plus que jamais que le Karabakh bĂ©nĂ©ficie du soutien dans l’unitĂ© de l’ensemble du peuple armĂ©nien tant sur place qu’en Diaspora. Tous se sont mobilisĂ©s pour cette Ă©dition 2004 du marathon international pour la Route dorsale permettant de rĂ©colter prĂšs de 11 millions de dollars de promesses de dons, dont plus d’un million en Europe (principalement de France) et en ArmĂ©nie et 150 000 dollars au Karabakh (montant presque triplĂ© par rapport Ă  l’an dernier). Louise Simone Manoukian de Etas-Unis s’est encore illustrĂ©e avec la participation la plus importante, 2 millions de dollars.
Un grand bravo, un grand merci Ă  tous les acteurs de cette rĂ©ussite, donateurs, organisateurs et bĂ©nĂ©voles. Je puis vous assurer que cela a fait sensation ici.« Nous avons dĂ©passĂ© nos attentes les plus optimistes Â» ; c’est en ces termes que le premier ministre Anoushavan Danielian a prĂ©sentĂ© Ă  son gouvernement les rĂ©sultats du marathon organisĂ© ce mois ci.
4) Une chaĂźne de tĂ©lĂ©vision cette semaine : www.armeniatv.com
La chaĂźne de tĂ©lĂ©vision « Armenia Â» est l’une des plus dynamique d’ArmĂ©nie. La chaĂźne d’Etat est la premiĂšre chaĂźne (C1). Ce qui me fait vous la prĂ©senter c’est qu’elle est dĂ©sormais accessible elle aussi depuis la France, et l’Europe en gĂ©nĂ©ral. Vous pouvez obtenir des renseignements Ă  ce sujet en tĂ©lĂ©phonant au numĂ©ro suivant : 06 09 56 31 19 (numĂ©ro prĂ©sentĂ© sur les spots de publicitĂ©s de la chaĂźne). C’est Armenia TV qui s’occupe de la diffusion des chaĂźnes d’information amĂ©ricaine CNN et europĂ©enne Euronews (retransmise dans sa version russe avec des insertions de programmes en armĂ©nien). Armenia TV se veut ĂȘtre une tĂ©lĂ©vision de la nouvelle gĂ©nĂ©ration, soutenant les initiatives visant Ă  la pratique du sport en particulier. Ses programmes favoris sont bien sur les informations, comme dans toute l’ArmĂ©nie, les reportages explicatifs (Ă©conomiques, culturels et historiques
) les programmes musicaux et de comiques (je ne suis pas un accro de la tĂ©lĂ© mais le programme « kargin Â» vaut vraiment le branchement)

Vous pouvez retrouver toutes ces prĂ©sentations sur le site Internet de la chaĂźne : www.armeniatv.com .
cliquez ici pour un retour vers l'Ă©talage des Carnets de Shoushi