űAwww.wikihay.info/wikihay/index.php?title=Image:Nouvelles_de_Shoushi_16_02.jpgF:/WikiHay/WikiHay/www.wikihay.info/wikihay/indexefe5.htmldelayedwww.wikihay.info/wikihay/index.php?title=Image:Nouvelles_de_Shoushi_16_05.jpgF:/WikiHay/WikiHay/www.wikihay.info/wikihay/indexefe5.html.zx%NŽ]ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿȐw©OOKtext/htmlutf-8gzip@Ű7©OÿÿÿÿÿÿÿÿŐș!WSat, 16 Aug 2014 13:14:36 GMTD°1ïpêêĐêđ)ïPê%NŽ]ÿÿÿÿÿÿÿÿű©O ModĂšle:Shoushi16 - WikiHay

ModĂšle:Shoushi16

Un article de WikiHay.

Jump to: navigation, search
15 août 2005, numéro 16, page 1/2

Nouvelles de Shoushi

RĂ©daction : Armen Rakedjian


Interview Ă  la radio du Karabakh


Vahagn de Syrie


Tapis traditionnel


Porche d’entrĂ©e

MĂ©tĂ©o Shoushi :
Temps: passage nuageux
Temp.: 25°C

Coordonnées
Shoushi group
M. Armen Rakedjian
TĂ©l.: (374) 972-31255

Pour recevoir par mail les Nouvelles de Shoushi
s’inscrire par mail :
r.armen@laposte.net

1) De l’engagement bĂ©nĂ©vole
Shoushi est une ville intĂ©ressante par bien des aspects, et aussi parce que le rĂ©sident permanent dans la ville voit y dĂ©filer toute l’annĂ©e toutes sortes de personnes venant de l’étranger proche (l’ArmĂ©nie) voir plus lointain, de France, d’Iran, du Royaume-Unis, des Etats-Unis... Au cours des numĂ©ros prĂ©cĂ©dents vous avez pu vous rendre compte de cette frĂ©quentation aussi diverse dans les origines que dans la raison de leur sĂ©jour ou de leur passage ici.
C’est ainsi par exemple que ces derniers jours, j’ai eu l’occasion de rencontrer plusieurs personnes recevant les prĂ©sentes « Nouvelles de Shoushi Â» ou que j’ai rencontrĂ© sur les forums de discussions de diffĂ©rents sites internet et qui ont dĂ©tournĂ© leur voyage jusqu’à passer par le rocher de Shoushi. Mais cette fois, je voudrai mettre l’action sur ces jeunes qui viennent bĂ©nĂ©volement sĂ©journer Ă  Shoushi plusieurs semaines afin de participer Ă  des projets de rĂ©habitlitation de la ville. Le mois dernier dĂ©jĂ  un groupe Ă©tait venu dans le cadre de l’Organisation Terre et Culture. Presqu’une vingtaine de jeunes Ă©taient restĂ©s trois Ă  quatre semaines pour participer Ă  la rĂ©novation de l’hopital central de la ville. Pour le mois d’Aout, un nouveau groupe est arrivĂ© dans le meme objectif. Ils ont de 17 Ă  30 ans et sont venus du monde entier (d’ArmĂ©nie, de France, des Etats-Unis, de Syrie, de Suisse...) participer bĂ©nĂ©volement Ă  la rĂ©novation. S’ils sont pour la plupart armĂ©niens de souche (Solenne est l’exeption qui confirme la rĂšgle), ils sont venus pour se rendre Ă  la population armĂ©nienne alliant l’utile Ă  l’agrĂ©able, bien que participer Ă  un chantier de construction ne soit pas vĂ©cu comme une peine, mais comme un devoir en tant qu’armĂ©nien. Chacun se devant de participer Ă  relever son pays de rĂ©fĂ©rence.
En meme temps Shoushi accueille aussi tout le mois d’Aout un groupe d’une dizaine d’étudiants en architecture Ă  Erevan qui travaillent dans le meme objectif mais cette fois en Ă©tablissant une cartographie de prĂšs de 200 ruines de la ville et en prĂ©parant pour un certain nombre des projets de rĂ©novation. L’objectif est d’organiser une grande confĂ©rence au printemps prochain afin de rĂ©colter les fonds pour la rĂ©novation d’au moins une rue, dans le respect de l’architecture traditionnelle de Shoushi. Le groupe est emmenĂ© par un jeune architecte de 23 ans qui a laissĂ© tous ses chantiers en cours Ă  Erevan afin de se consacrer Ă  ce projet sur Shoushi, une ville dont il se passionne depuis l’age de 16 ans, la premiĂšre qu’il y Ă©tait venu.
Enfin je citerai ce groupe d’hollandais qui sĂ©journent actuellement Ă  Shoushi jusqu’à la fin du mois d’aout aprĂšs etre restĂ© un mois Ă  Erevan. Leur projet est l’étude de la population armĂ©nienne de Shoushi et du Karabakh. Aucun d’eux n’est armĂ©nien, aucun ne connait l’armĂ©nien, mais il mĂšne leurs Ă©tudes au grĂšs des bribres de discussion en anglais qu’ils arrivent Ă  avoir.
15 août 2005, numéro 16, page 2/2
2) Un village de la rĂ©gion de Martouni : Karmir Shouka
C’est l’une des localitĂ©s principales de la rĂ©gion de Martouni, aprĂšs la prĂ©fecture de rĂ©gion, la ville de martouni et le gros village de Djadar, le plus gros village du Karabakh rĂ©putĂ© pour son vin. Karmir Shouka est aussi connu ici sous son nom en russe : Krasnuy bazar (le « marchĂ© rouge Â» en français). Karmir Shouka est au croisement de la route StĂ©panakert-hadrout et de celle qui remonte vers la ville de Martouni via Djardar. A l’époque soviĂ©tique on y trouvait une base militaire trĂšs connue dans le Karabakh. DĂ©sormais il est connu pour son usine de vin qui donne du travail Ă  plus de 300 familles (emplois directs et indirects). Actuellement, une Ă©quipe de 15 jeunes bĂ©nĂ©voles de l’association DA-Connexion de France y travaille afin de rĂ©nover la maternelle en coopĂ©ration avec la mairie de Meudon, prĂšs de Paris.

3) Actualités
Mise en fonctionnement du golf :
Voici quelques dĂ©tails Ă  propos du golf qui vient d’etre ouvert il y a peu grace Ă  un financement de Melkom Bek de Belgique. Il s’agit d’un golf de 9 trous qui se situe sur l’esplanade du Djedeurduze. A la demande de Melkom Bek, je vous communique les carractĂ©ristiques du golf :
Trous 1 2 3 4 5 6 7 8 9
DIS (m) 140 120 120 300 80 80 145 130 140
PAR 3 3 4 5 3 4 4 3 4

Pour tout renseignement, vous pouvez contacter par tĂ©lĂ©phone Hratchik Haroutounian au (374) 477 31541. C’est M. Haroutounian qui a la responsabilitĂ© de la gestion du lieu.
C’est Ă  deux pas de ce golf qu’a aussi ouvert trĂšs rĂ©cemment un restaurant, ainsi que je l’avait annoncĂ© dans le dernier numĂ©ro.
Economie armĂ©nienne, lu sur le forum de www.netarmĂ©nie.com :
Les salaires ont augmentĂ© de 11% en ArmĂ©nie dans la 1Ăšre moitiĂ© de 2005. Au cours de mĂȘme pĂ©riode de 2004, le PIB avait augmentĂ© de 10,2 % Lors d’une confĂ©rence de presse le 4 aoĂ»t 05, le Ministre de l’Economie et des Finances Tigran Khatchatrian a dit que cette augmentation Ă©tait due principalement Ă  la croissance de 27,8 % de la construction et 10,2 % de l’agriculture. L’index de turnover s’est Ă©levĂ© Ă  27% dans la 1Ăšre moitiĂ© de 2005, avec une augmentation des exportations de 28,4%. Les prix Ă  la consommation ont augmentĂ© de 1,4%. Les salaires, de 17% en 2004. (bulletin de Noyan Tapan)
$56,5 millions pour la rĂ©novation des routes d’ArmĂ©nie, lu sur www.armeniadiaspora.com  :
L’ArmĂ©nie vient de remporter le Challenge du MillĂ©mium organisĂ© par les Etats-Unis qui vise Ă  accompagner un pays parmis plusieurs dizaines qui ont un dĂ©veloppement intermĂ©diaire. C’est ainsi qu’elle de remporter une somme de $56,5 millions afin de rĂ©nover prĂšs de 1 100 kms de routes en direction de 300 localitĂ©s de tout le pays. Grace aux retombĂ©es positives directes et indirectes de ce programme il est attendu une baisse de 5% du taux de pauvretĂ© du pays. Ce programme vise Ă  rĂ©duire la pauvretĂ© par le dĂ©veloppement Ă©conomique.

4) Site internet : www.abbankr.com
Voici le site de l’Armenian Black Belts Academy d’Artsakh. La fĂ©dĂ©ration de Kun Fung d’Artsakh est emmenĂ©e par un armĂ©nien du Liban, Haroutioun Atamian, venu s’installer Ă  StĂ©panakert en 1998 dans le but de servir son pays dans sa spĂ©cialitĂ©. Il est ceinture noire de Kun Fung et il l’enseigne dĂ©sormais dans prĂšs de 23 villages du Karabakh. Il a formĂ© 7 entraineur locaux et au dela d’assurer une activitĂ© physique aux enfants il travaille aussi Ă  inculquer par l’intermĂ©diaire du sport une Ă©ducation culturelle et religieuse aux enfants. Le travail est donc Ă  la fois physique, moral que spirituel. La FĂ©dĂ©ration a Ă©tĂ© crĂ©Ă©e Ă  l’initiative du reprĂ©sentant de la RĂ©publique du Haut-karabakh au Moyen-Orient, Garo Kebabdjian, lui meme Maitre internationnalement reconnu dans cette discipline.

cliquez ici pour un retour vers l'Ă©talage des Carnets de Shoushi