Awww.wikihay.info/wikihay/index.php?title=Mod%C3%A8le:Po%C3%A8me_n%C2%B02&printable=yes&printable=yesF:/WikiHay/WikiHay/www.wikihay.info/wikihay/indexebd6.htmldelayedwww.wikihay.info/wikihay/index.php?title=Mod%C3%A8le:Po%C3%A8me_n%C2%B02&printable=yesF:/WikiHay/WikiHay/www.wikihay.info/wikihay/indexebd6.html.zxZ]D4OKtext/htmlutf-8gzip88D4պ!WSat, 16 Aug 2014 13:14:36 GMT 1p)PZ]\D4 Modèle:Poème n°2 - WikiHay

Modèle:Poème n°2

Un article de WikiHay.

Jump to: navigation, search
Image:cartella_rossa.jpg
[[|   ]]
   
Poème de HOVANNES SHIRAZ
"A mon Sipanig"

(page Web de Louise)
traduction par Louise Kiffer (Sarian)




Ce que n’a pas le gazouillement de l’oiseau,
Ni la fontaine de perle,
Je l’ai trouvé en toi, toi mon gazouillis, mon enfant,
Je l’ai trouvé en ton balbutiement.

Ce que j’ai cherché incessamment de cœur en cœur,
Mon enfance immortelle,
Je l’ai trouvée en toi, me moquant de ma peine,
Avec toi, je demeure un enfant.

Tous les astres que mes mains n’ont pas atteints,
Tous les miracles, crois-le,
Le bourgeonnement sacré de mes rêves,
Je les ai trouvés dans tes menottes.

En toi j’ai trouvé ma lyre délicate,
Tous mes jours perdus.
Toi tu es ma sainte langue maternelle en marche,
Mon petit, toi ma nation renaissante.

Tous les trônes que je n’ai pas gravis, tu les graviras,
Toi tu les graviras, mon enfant,
Mes Massis, tu les verras aussi de l’autre côté,
Mes siècles futurs t’appartiennent.

***

Dans les roses, mon enfant, toi, oublie-moi ;
Mais si l’épine te pique, appelle !
moi, je viendrai.

Sous le soleil, dans la lumière, toi, oublie-moi ;
Mais si ton chemin s’assombrit, appelle !
moi, je viendrai.

Où que je sois, dans la bataille ou sous la terre,
Quand tu tomberas dans la souffrance, appelle-moi, je viendrai…

cliquez ici pour un retour vers "Littérature"

cliquez ici <-- pour un retour vers la page précédente